Trichotillomanie, un mot sur un maux

Aujourd’hui j’écris un article à coeur ouvert, sur ce blog je donne beaucoup de positivité, je suis cette personne en photo, cheveux calés, peau parfaite, maquillage impeccable, pourtant il y a un maux, un seul maux, dont j’ai envie de parler parce que malheureusement, les témoignages se font rares en france. C’est pas grand chose mais c’est là. Je crois pas en avoir parlé un jour, par honte de l’admettre, alors je casse mes tabous maintenant pour commencer septembre avec la conscience reposée. J’ai illustré pour vous ma trichotillomanie.

Trichotillomanie, « arrachement compulsif des cheveux/poils » peut-être un mot trop rare et trop compliqué. Ça fait quatre ans que je le connais, beaucoup plus d’années que j’en souffre. J’ai appris ce mot grâce à une anglaise dont le cas est sévère, je regardais systématiquement ses vidéos en pensant « ce n’est pas moi », « je ne suis pas chauve », « tout va bien ». Cette vidéo de BeckieJBrown à neuf ans. img_0208Comme dans toutes les catégories, il y a des cas extrêmes et des cas minimes. La plupart des gens qui souffrent de trichotillomanie, soit 2% de la planète, on un point chauve sur le crâne. Je n’ai jamais atteint ce cas même si il m’arrive d’arracher un à un les cheveux d’un point précis. Mais comme tous ceux qui en souffre, j’ai une repousse visible qui me dérange esthétiquement.  Sur la plupart de mes photos on voit des cheveux qui se démarquent.img_0219 C’est devenu un tic satisfaisant très rapidement, mes premiers arrachages de cheveux compulsifs, dont j’ai encore le souvenir, datent de l’école primaire. Je me retrouve à arracher mes cheveux dans la situation la plus banale, celle de l’ennui, ou simplement de l’inactivité, comme en classe. C’était donc devenu une habitude, d’arracher mes cheveux en classe alors que j’étais dans un environnement peu stimulant et stressant, la table me permettant d’atteindre le haut de mon crâne sans le moindre effort.

Certains se rongent les ongles, moi j’arrache mes cheveux. Mais les ongles c’est tellement banal que dès qu’on s’attaque à autre chose c’est forcément dix fois plus grave.

Ma trichotillomanie s’est attaquée à mes cils, à mes sourcils, et mes cheveux. Je ne sais pas pourquoi c’est rassurant, mais c’est parti avec le temps, je le fais encore mais très peu. J’ai eu des crises sévères à la fin de l’année 2017, alors la repousse m’a hanté la moitié de l’année 2018. C’est ça le truc que je déteste, avec la trichotillomanie, le cheveux finit toujours par repousser, ça se dresse sur le crâne et ça se démarque assez longtemps. Il y a des fois où je me dis « la coiffeuse va me demander pourquoi tant de repousse », j’avais des alibis, tout pour ne pas dire « j’arrache mes cheveux quand je suis stressée ». J’ai arrêté de le faire, mais je me retrouve à arracher mes ongles (je ne les ronge pas, voyez bien la nuance), je n’ai pas de remède, j’ai juste ces quelques mots. Il faut arrêter d’avoir peur de l’inconnu, d’avoir peur de le partager, et j’espère au fond que des personnes concernées pourront se retrouver dans mon petit témoignage. Il ne faut pas prendre la définition et les cas sévères de la trichotillomanie pour minimiser l’impact que ça a, même en étant invisible. En fait, mon cas ne vaut pas des grands discours, mais il vaut le courage de l’avouer.

img_0220
« ici reposent mes cheveux »

 

With love,

Blushcactus.

Publicités

Fit me matte+poreless, le fond de teint ‘back to school’

Hello,

Aujourd’hui une revue fond de teint. L’été dernier je parlais du fit me smooth+luminous qui n’est plus commercialisé en france ni en belgique apparemment… J’adore ce fond de teint, alors je me suis rabattu sur sa version en tube matte. Comment exprimer ma surprise quand j’ai vu le résultat sur ma peau, il n’est pas trop matte donc il n’assèche pas trop la peau, il ne s’oxyde pas. Sa texture est très fluide, pas très couvrante (il a quand même presque totalement caché mes deux boutons sur le menton) mais bonne mine assurée! On dirait presque que je ne porte rien! Avec la poudre et l’anticernes de la même collection, c’est le trio à avoir pour la rentrée. Son format est petit, 30ml, mais son prix est plutôt pas mal, 9,50€ sur Feelunique, et en ce moment il est à -30% chez Monoprix! Pour ce qui est des teintes, je n’ai eu aucun mal à trouver une teinte claire et neutre (parce que le sous tons roses dans les teintes claires, il y en a marre!).

Je n’aime pas forcément les tubes, mais pour l’emporter en voyage il est parfait. Je n’ai pas appliqué de bronzer/blush pour montrer à quel point il fait le job tout seul. Il y a des fonds de teint que je ne peux pas porter seul, mais alors celui-là je suis ravie.

img_0149

Je le recommande au même titre que le smooth+luminous, super fond de teint de tous les jours, pas collant, qu’on peut porter seul. Le fond de teint parfait pour la rentrée! Est-ce que vous avez déjà testé la gamme Fit me ?

With love,

Blushcactus.

Bilan de mes lectures d’été

Hello,

Cet été j’ai beaucoup lu, alors je fais le bilan de mes lectures papier (car je lis aussi sur mon kindle). Ces quatre livres m’ont fait passer de l’éternité, à la dystopie, à l’appel à la création, pour enfin finir un été entre amis. Aucun spoiler, juste des revues rapides !

img_7019

Une vie sans fin – F. Beigbeder

J’adore cet auteur, j’ai déjà lu quasiment l’ensemble de ses oeuvres. Il a un style bien à lui, qui peut facilement déplaire mais avec son nouveau roman, j’ai été surprise ! La surprise ça a été la vulnérabilité d’une vie sans fin, ses références actuelles que j’ai pû comprendre sans recherche, et bien sûr son ironie sans fin ! Aussi, ce livre est beaucoup plus scientifique que je le pensais, il y a de vraies recherches derrières et ça fait plaisir ! Beigbeder ne m’a pas déçu en faisant publier ce livre en couverture rigide, très joli, très minimaliste.

img_7018

La servante écarlate – M. Atwood

Peut être avez vous vu ce livre partout depuis un an, c’est parce qu’il a été adapté en une série vraiment géniale ! Avant de voir les deux saisons de la série je voulais lire le livre, je n’ai pas été déçue, Defred, l’héroïne, a des émotions plus fortes à l’écrit, l’écriture est complexe, j’ai adoré ! La saison une de la série reprend le livre quasimet à la lettre, super, à lire, à voir absolument !

img_7017

Comme par magie – E. Gilbert

« vivre sa créativité sans la craindre », dans ce livre, Gilbert offre tout ses conseils pour donner vie à quelque chose, elle fait part de son expérience, de ses regrets et leçons. La page blanche, la perte de l’idée… Un livre destiné d’avantage pour les écrivains et artistes, très enrichissant néanmoins.

img_7016

Hier encore c’était l’été – J. de Lestrange

Un été avec des amis d’enfance, qui à vingt ans perdent vraiment l’innocence des années passées. De l’amour, de l’amitié et de la joie, c’est tout et ça fait du bien ! Une vraie lecture d’été. « c’est l’histoire de nos guerres quotidiennes, de nos victoires et de nos peines »

Vous avez lu quoi cet été ?

With love,

Blushcactus.

 

Dupe de la palette Renaissance : Delicious W7

Hello,

Aujourd’hui je vous montre une palette qui a attiré mon attention sur Beautéprivée, pour 8,5€, un dupe de la Renaissance d’Anastasia Beverly Hills! La Delicious de W7 est composée de 14 fards, dont 3 irisés. Il y a un miroir mais le packaging fait clairement maquillage pour enfant. Pour ce qui est de la pigmentation, je suis mitigée, parce que d’un côté la vraie Renaissance l’est beaucoup et là c’est pas du tout le cas, mais le bon côté c’est qu’on ne peux pas se rater avec les fards les plus roses et se faire un oeil au beurre noir! Ça reste une palette plus ‘naturelle’ que l’originale et à ce prix là, pourquoi pas! Les fards n’ont pas de noms et j’aurais beaucoup de mal à vous expliquer ce que j’ai fait sans, alors mes photos parleront d’elles-mêmes. Les fards irisés sont les plus pigmentés.

img_6935img_6936img_6937

img_6939

J’ai dû mettre ma base à fards pour qu’ils se voient sur mon bras…

img_6946

img_6949img_6950

Est-ce que je recommande cette palette, pas forcément, mais W7 est une marque à essayer! Il y a une bonne sélection de dupe à surveiller d’urgence, on sait jamais! Vous avez déjà testé cette marque ?

With love,

Blushcactus.

L’Aristo palette Zoeva, swatchs et makeup

Hello,

Aujourd’hui je vous présente une autre palette Zoeva, j’ai déjà la Cocoa Blend, j’ai récemment acheté l’Aristo qui est nouvelle. Ces teintes vont du bleu au ocre, des couleurs plutôt originales, on ne voit pas ça partout. Un peu dans le genre Subculture d’Anastasia Beverly Hills. Pour environ 22€, il y a dix teintes, 5 mattes et 5 irisées. J’adore le packaging, mais encore une fois, il n’y a pas de miroir, c’est vrai qu’à ce prix on ne peut pas trop demander plus que la qualité des fards qui est bien présente! La pigmentation est bonne, un peu moins pour certains irisés, mais je suis sûre qu’utilisés au doigt ou mouillés, ils sont superbes!

38786269_278114639682075_1483442009950650368_n38928979_497356717354213_4598808224710262784_n38725317_669175840125095_2075813193724198912_n

Voilà, vous me connaissez, je vais toujours vers les teintes orangées, mais pour une fois j’ai voulu être un peu originale, sur la paupière mobile, j’ai appliqué ‘ploutos’ que j’ai fondu avec un peu de ‘air and water‘. Sur la paupière, j’ai ajouté ‘central figure’ et au centre ‘energetic’ avec une touche de ‘pre-history’. Dans le coin interne ‘the goddess’. Sur le ras de cils inférieur, j’ai utilisé, dans le coin externe ‘mother’s house’ puis ‘blessing’ vers le coin interne. J’ai quasiment utilisé toutes les teintes en fait! Un trait d’eye-liner et hop!

38795769_1800668260051530_5642402818561146880_n38802549_275843499672157_8711259665696030720_n38743214_2076923159292564_7528875926684172288_n38734837_2123371437875543_473146392034934784_n38772406_2214139772134948_7105837977493831680_n38763069_920584841475069_1371730258474041344_n

Si vous aussi vous avez une palette zoeva, n’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de la qualité !

With love,

Blushcactus.

 

 

Makeup orange/doré

Hello,

En avril j’avais montré la petite heat d’Urban Decay, alors aujourd’hui je vous montre comment faire un makeup un peu travaillé avec cette palette et un lidlingerie de NYX. Grace au soleil, je peux enfin remettre mon fond de teint Fit Me Luminous and Smooth, qui n’est pas disponible en france à mon plus grand regret, je l’ai acheté en belgique. Si jamais vous l’avez trouvé ailleurs n’hésitez pas à me prévenir. Ce fond de teint est vraiment génial, j’espère le trouver en teinte plus claire pour cet automne.

Pour ce qui est du makeup, j’ai utilisé ‘wild thing‘ dans le coin interne et externe, j’ai intensifié avec ‘heist’ et au milieu j’ai utilisé le lidlingerie teinte ‘newromance’. Pour les sourcils j’utilise toujours le micro brow de NYX en teinte ‘ashbrown’. Le rouge à lèvres que j’ai choisis est un Kat Von D teinte ‘hexagram’, il est matte et très confortable, il tient très bien tout au long de la journée.

Blush: Lollipop

Bronzer: Benefit

Highlight: I Heart Makeup

La technique coin interne et externe foncés et une teinte brillante au milieu peut convenir avec toutes les couleurs que vous souhaitez. Ça nécessite aucun talent et ça fera son effet, promis.

37973520_2121078998108936_3066491643004715008_n37973513_2121078984775604_2251004458756472832_n38068030_2121078954775607_3961400061115498496_n38010952_2121078951442274_2587259127692525568_n

Mon concours est ouvert jusqu’au 4 aout, allez vous inscrire ici!

With love,

Blushcactus.

Japanese Matcha Tea mask de The Body Shop, le flop

Hello,

Aujourd’hui je reviens sur un masque que j’ai testé plusieurs fois de chez The Body Shop, le Japanese Matcha Tea ‘pollution clearing mask’. Sa promesse ? Désobstruer les pores de la pollution, à l’aide de thé Matcha. Ces masques coûtent 20€ l’unité. J’aime particulièrement celui-ci, surtout après avoir testé celui au charbon que je trouve trop agressif. Il laisse une sensation de fraicheur, certainement parce qu’il y a du menthol dedans, je vais revenir aux ingrédients. Il est composé de petit grains qui servent à l’exfoliation une fois la pose finie, c’est pas mal et pas trop agressif.

37642069_2112468165636686_5874758393201164288_n

Il ne sèche pas sur la peau donc pas de tiraillements. Il sent très bon. Mais après l’avoir passé sous l’oeil de Yuka, l’application avec laquelle on scanne nos produits pour connaitres les ingrédients mauvais, qui désormais s’attaque aussi aux cosmétiques, je suis mitigée. Pour une marque comme The Body Shop, qui se démarque pour le cruelty free et la planète, je trouve ça dommage de remplir ces produits d’ingrédients pas top! D’ailleurs j’ai testé aussi la crème ‘yogourt’ remplie de silicones, dommage, la texture était une bonne idée, mais je vais pas m’en mettre tous les jours.

Le menthol pour laisser cette sensation fraicheur, un placebo de la propreté du visage après utilisation ? Sans aucun doute. Pour ce qui est de l’efficacité, en sortant de l’hiver ma peau était bizarre et ça a bien aidé.

37657495_2112467545636748_2334017071257485312_n

37652722_2112467902303379_6141104042668982272_n

74g de produit, environ 3,7€ le gramme. 20€ pour ce masque je trouve que c’est un peu excessif.

37601762_2112467828970053_7559850651002339328_n

Est-ce que je recommande, oui et non, bonne alternative face au masque au charbon qui va vous décaper la peau, sans rire, plus jamais. Mais personnellement ce ne sera pas un produit que je rachèterais plus tard. Vous avez testé des masque de cette gamme ?

 

Concours ouvert ici

With love,

Blushcactus.