La collection Gingerbread de Too Faced

Hello,

Aujourd’hui je reviens avec une revue que j’avais hâte de vous faire! L’année dernière j’avais réussi, après de nombreuses recherches, à mettre la main sur le rouge à lèvres gingerbread man, et cette année Too Faced à complété la collection avec une deuxième teinte pour les lèvres et une palette! Vous l’avez compris, c’est mon genre de teintes favorites, et que dire d’autre que Too Faced à répondu à mon envie de teintes orangées! Tout d’abord, la palette et les rouges à lèvres ont des odeurs différentes, alors que la palette sent la vanille (très doux et agréable), les rouges à lèvres restent sur l’odeur originale du pain d’épices (qui est trop forte à mon avis). Le packaging est différent pour chaque article mais reste dans le thème.

img_0934img_0935

La nouvelle teinte gingerbread girl est plus foncée avec des sous tons violet alors que le gingerbread man est un orange brique. La tenue est la même, ils ne sont pas complètement mattes ce qui les rend plutôt confortable. Pour les enlever il faut un démaquillant à l’huile. Ils sont vraiment superbes!

img_0937

La palette est composée de 18 fards dont 10 irisés/pailletés. Certains fards sont un peu sec à mon goût. Les pailletés font des chutes. La pigmentation est très bonne. Mention spéciale pour le fard pailleté « frosbite me! » qui est du jamais vu chez Too Faced, ce sont des paillètes blanches vraiment superbes. Ma teinte favorite est « hot toddy ». Sinon pour ce qui est de la sélection de teintes je trouve qu’on a le choix entre le violet, le rose, le marron et le orangé, ce qui permet une multitude de makeup en une seule palette. Après plusieurs utilisations, à la fin de la journée, le makeup n’est plus aussi flamboyant, les fards se fondent, c’est un peu dommage ( ci dessous la palette et les swatchs avec et sans flash)

Pour ce qui est du maquillage du jour avec la collection, j’ai utilisé « powdered sugar » sur toute la paupière puis j’ai utilisé « lookie at my cookie » dans le creux. Sur le coin externe « figgy pudding » et « ooo burn! ». Dans le coin interne « hot toddy ». Au milieu de la paupière « gumdrop » et par dessus le tout un peu de « frosbite me! ». Sur la paupière inférieure j’ai utilisé « bake it ’til you make it ». J’ai mis le gingerbread girl puisque je vous ai déjà montré le gingerbread man l’année dernière.

img_0925img_0932img_0929img_0933

Vous en pensez quoi de cette nouvelle collection ?

With love,

Blushcactus.

 

Publicités

Le carotte cake de tes rêves!

Hello,

Aujourd’hui je partage avec vous ma fameuse recette de carotte cake que je refais chaque année. Le temps est gris et j’ai envie de cannelle, alors le compromis pour un vrai goût d’automne c’est le carotte cake. Je l’ai souvent fait sans le glaçage, et finalement je vous conseille vraiment de le mettre, ça change complètement le gâteau. Avec cette recette vous pouvez faire une dizaine de cupcake ou un gros cake (limite une bûche de noël d’ailleurs). Parfait pour un dessert insolite, ou avec le thé.

Ingrédients (pour 4):

  • 2 oeufs
  • 175g de farine
  • 175g de sucre (moitié blanc, moitié roux)
  • 2 à 3 cu. à c. de cannelle
  • 1 cu. à c. de muscade
  • 2 carottes râpées finement
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 2 cu. à c. d’arôme de vanille
  • 90g de beurre fondu

Pour le glaçage (à réaliser une fois la préparation cuite et refroidie) :

  • 100g de philadelphia
  • 200g de sucre glace
  • une pincée de cannelle
  • 2 cu. à c. d’arôme de vanille
  • 3 noix coupées en morceaux

Il n’y a rien de spécial dans la préparation, il suffit vraiment de tout mélanger, je commence par des ingrédients secs puis les liquides. Préchauffez votre four à 180°C. Cuisson 25-30min pour des cupcakes, 40-45min pour un cake. Une fois refroidi, appliquez le glaçage avec une poche à douille. Il sont meilleur réfrigérés, sortez les 10min avant dégustation.

Le glaçage durcit avec le temps, préférez donc en mettre le jour-j plutôt qu’avant. Vous pouvez mettre des noix dans la préparation mais si vous n’êtes pas sûr des goûts de chacun autant les mettre sur la glaçage.

 

With love,

Blushcactus.

Le dupe du shape tape de Tarte – Makeup Revolution conceal & define

Hello,

Aujourd’hui je teste avec vous le dupe du shape tape de Tarte, l’anticernes de Makeup Revolution. Premier point pour le produit, son prix en dessous de 10€. Deuxième point pour le nombre de teintes variées (de quoi faire frémir Tarte qui a déjà été une des marques à ne pas proposer assez de teintes foncées). Le packaging n’est pas du tout une copie (mais j’adore le rosegold) même si certains auront remarqués que l’applicateur est le même ! D’ailleurs cet applicateur je le trouve vraiment bien, pas besoin de le plongeur six fois pour avoir assez de produit. La teinte que j’utilise est la C3, elle est plutôt claire ce qui donne tout de suite un effet bonne mine. Aussi il est important de remarquer que la contenance du shape tape de Tarte et de celui de Makeup Revolution ne sont pas les mêmes ce qui joue clairement sur le prix. Je vous montre plusieurs étapes ci-dessous. 1 Juste du fond de teint. 2 Où j’applique le produit. 3 Le produit fondu avec une éponge. 4 Avec le reste de mes produits teints (blush, bronzer…). 5 Maquillage complet. 6 A la lumière du jour. J’ai testé beaucoup d’anticernes et je suis bluffée, il a une très bonne couvrance même sur mes cernes qui sont plutôt marquées aujourd’hui.

img_0522img_0524img_0525

Je vous le conseille vivement si vous ne voulez pas vous ruiner avec le shape tape qui n’est pas disponible en France. La marque Makeup Revolution est disponible chez Monoprix et sur leur site officiel, si vous connaissez d’autres endroit où trouver le produit, n’hésitez pas à le dire. J’ai déjà testé beaucoup de leurs produits et je suis vraiment conquise pas le prix et la qualité !

With love,

Blushcactus.

Soupe d’automne Butternut et Carottes

Hello,

aujourd’hui je partage avec vous ma soupe favorite à base de butternut qui est partout dans les supermarchés et qui se trouve être mon cucurbitacé favori ! Si vous ne la connaissez pas sous cet anglicisme c’est parce que son nom français est « doubeurre », oui effectivement c’est moins classe. J’ai testé la recette préalablement (c’était la première soupe que je faisais moi même) et je compte bien la refaire plusieurs fois ! Cette recette est végétarienne pour la rendre vegan il suffit de ne pas utiliser les produits laitiers ou de les remplacer (le Kub or est 100% végétal).

Pour 4 bols de soupe il vous faudra :

  • 1/2 butternut
  • 7 carottes
  • 2 cubes KUBor
  • eau
  • un peu de poivre
  • un peu d’épices de Provence
  • une grosse pincée de sel
  • une cuillère à soupe de crème épaisse
  • une cuillère à soupe de fromage frai (madame loïk) par bol

La préparation :

Après avoir coupé en deux et épluché la courge et les carottes, il faut les couper en cube. La courge n’est pas facile à couper alors je vous conseille de le faire avec un gros couteau et en faisant attention. Dans la casserole, on cuit 2-3 minutes sans eau avec un filet d’huile et les épices de Provence. On ajoute de l’eau jusqu’à ce que aucun morceau ne dépasse et on ajoute le kub or. Laissez mijoter pendant 25 minutes avant de retirer du feu pour mixer. Une fois la soupe prête, ajoutez la crème épaisse, le sel et le poivre. Servir avec une cuillère de fromage frai.

 

With love,

Blushcactus.

2.90€ pour un mascara époustouflant !

Hello,

img_0455

Aujourd’hui je vous fait une courte revue d’un produit que j’ai commandé sur Beauteprivee pour seulement 2.90€, non ce n’est pas une blague! Ce mascara de la marque Planter’s est juste superbe. Après avoir recourbé mes cils, ce mascara n’a pas fait de paquets, il a allongé les cils en leur donnant cet effet « faux cils ». Il reste tout de même naturel et ne donne pas un effet trop dramatique. Je n’attendais pas grand chose de ce mascara et j’ai été très surprise! En plus d’être vraiment super en tant que mascara, il est super mignon! Il est encore en vente sur beauteprivee, n’hésitez pas à passer par mon lien de parrainage.

Il contient de l’extrait d’aloe vera barbadensis. Sans parabène, sans huile de paraffine, sans parfum.

 

img_0463img_0461img_0459img_0457

Vous connaissez la marque Planter’s ?

With love,

Blushcactus.

 

Ma collection de bijoux

Hello,

Aujourd’hui je vous montre ma petite collection de bijoux. Vous en voyez parfois dans mes photos mais je n’en parle jamais. Je n’ai jamais été intéressée par les bijoux jusqu’à maintenant. A vrai dire je n’aime pas trop les bracelets même après m’être réconciliée avec le reste. Pour avoir des bijoux uniques je vous conseille d’aller voir sur etsy.

Mes boucles d’oreilles viennent de chez Promod et Camaieu.

img_0298img_0301img_0313

Mes colliers viennent de chez Kurafuchi (etsy) et Balaboosté.img_0314

img_0318img_0325

Ma montre vient de chez Cluse.img_0330

Ma bague vient d’une boutique de pierres semi-précieuse (quartz rose).img_0327

 

Et vous quelles sont vos marques et boutiques de bijoux favorites ?

With love,

Blushcactus.

Trichotillomanie, un mot sur un maux

Aujourd’hui j’écris un article à coeur ouvert, sur ce blog je donne beaucoup de positivité, je suis cette personne en photo, cheveux calés, peau parfaite, maquillage impeccable, pourtant il y a un maux, un seul maux, dont j’ai envie de parler parce que malheureusement, les témoignages se font rares en france. C’est pas grand chose mais c’est là. Je crois pas en avoir parlé un jour, par honte de l’admettre, alors je casse mes tabous maintenant pour commencer septembre avec la conscience reposée. J’ai illustré pour vous ma trichotillomanie.

Trichotillomanie, « arrachement compulsif des cheveux/poils » peut-être un mot trop rare et trop compliqué. Ça fait quatre ans que je le connais, beaucoup plus d’années que j’en souffre. J’ai appris ce mot grâce à une anglaise dont le cas est sévère, je regardais systématiquement ses vidéos en pensant « ce n’est pas moi », « je ne suis pas chauve », « tout va bien ». Cette vidéo de BeckieJBrown à neuf ans. img_0208Comme dans toutes les catégories, il y a des cas extrêmes et des cas minimes. La plupart des gens qui souffrent de trichotillomanie, soit 2% de la planète, on un point chauve sur le crâne. Je n’ai jamais atteint ce cas même si il m’arrive d’arracher un à un les cheveux d’un point précis. Mais comme tous ceux qui en souffre, j’ai une repousse visible qui me dérange esthétiquement.  Sur la plupart de mes photos on voit des cheveux qui se démarquent.img_0219 C’est devenu un tic satisfaisant très rapidement, mes premiers arrachages de cheveux compulsifs, dont j’ai encore le souvenir, datent de l’école primaire. Je me retrouve à arracher mes cheveux dans la situation la plus banale, celle de l’ennui, ou simplement de l’inactivité, comme en classe. C’était donc devenu une habitude, d’arracher mes cheveux en classe alors que j’étais dans un environnement peu stimulant et stressant, la table me permettant d’atteindre le haut de mon crâne sans le moindre effort.

Certains se rongent les ongles, moi j’arrache mes cheveux. Mais les ongles c’est tellement banal que dès qu’on s’attaque à autre chose c’est forcément dix fois plus grave.

Ma trichotillomanie s’est attaquée à mes cils, à mes sourcils, et mes cheveux. Je ne sais pas pourquoi c’est rassurant, mais c’est parti avec le temps, je le fais encore mais très peu. J’ai eu des crises sévères à la fin de l’année 2017, alors la repousse m’a hanté la moitié de l’année 2018. C’est ça le truc que je déteste, avec la trichotillomanie, le cheveux finit toujours par repousser, ça se dresse sur le crâne et ça se démarque assez longtemps. Il y a des fois où je me dis « la coiffeuse va me demander pourquoi tant de repousse », j’avais des alibis, tout pour ne pas dire « j’arrache mes cheveux quand je suis stressée ». J’ai arrêté de le faire, mais je me retrouve à arracher mes ongles (je ne les ronge pas, voyez bien la nuance), je n’ai pas de remède, j’ai juste ces quelques mots. Il faut arrêter d’avoir peur de l’inconnu, d’avoir peur de le partager, et j’espère au fond que des personnes concernées pourront se retrouver dans mon petit témoignage. Il ne faut pas prendre la définition et les cas sévères de la trichotillomanie pour minimiser l’impact que ça a, même en étant invisible. En fait, mon cas ne vaut pas des grands discours, mais il vaut le courage de l’avouer.

img_0220
« ici reposent mes cheveux »

 

With love,

Blushcactus.